logo.fafiec

logo-fafiec-phone

  • Imprimer
  • E-mail

L’entretien professionnel est le rendez-vous obligatoire avec chaque salarié, pour faire le point sur son parcours professionnel et ses perspectives d’évolution.

Objectifs :

L'entretien professionnel permet de faire le point sur les formations suivies, les compétences et les perspectives d'évolution du salarié.
Il s'agit également de s'assurer de son employabilité et de sécuriser son parcours.
 
Publics concernés :
Il est obligatoire, pour tous les salariés, quelle que soit la taille de l’entreprise.
 
 
Avantage :
Les avantages de l'entretien professionnel sont partagés :
  • l'entreprise dispose d'un véritable outil de management qui participe à son essor et à l'élaboration de sa gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC).
  • le salarié peut, quant à lui, faire part de ses aspirations professionnelles, exprimer ses besoins en formation et sécuriser son parcours professionnel.
 
Fréquence
L'entretien professionnel doit être réalisé au moins une fois tous les 2 ans et lors du retour de certains congés comme :
  • les congés maternité ou parental
  • les congés pour adoption ou soutien familial
  • les arrêts maladie longue durée (plus de 6 mois)
  • les absences liées à un mandat syndical
  • les congés sabbatiques
  • les périodes de mobilité volontaire sécurisée

Pour les entreprises d’au moins 50 salariés : lorsqu’au cours des 6 dernières années, le salarié n’a pas bénéficié des entretiens professionnels et d’au moins une formation autre qu’obligatoire, alors son CPF bénéficie d’un abondement correctif à hauteur de 3 000€ (somme dont devra s’acquitter l’employeur). L’employeur doit en informer le salarié. 

Modalités

L'employeur doit convoquer le salarié concerné avec un délai raisonnable (au moins 8 jours) avant la date de son entretien professionnel.
Cet entretien sera préparé en amont par le salarié et par l’employeur.
 

Suivi

Tous les 6 ans, l’entretien doit inclure un état des lieux récapitulatif du parcours professionnel du salarié permettant de vérifier qu’il a bénéficié des entretiens professionnels et d’apprécier son parcours professionnel. Sauf accord d’entreprise (ou de branche) prévoyant d’autres critères d’appréciation, l’état des lieux permet d’apprécier si le salarié a :

  • suivi au moins une action de formation
  • acquis des éléments de certification par la formation ou par une VAE
  • obtenu une progression salariale ou professionnelle. 

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies susceptibles d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques de visites.