logo.fafiec

logo-fafiec-phone

  • Imprimer
  • E-mail

Selon l’Etude sociodémographique de l’OPIIEC 2014, la Branche se singularise par une répartition entre les ingénieurs-cadres (IC) et employés-techniciens-agents de maîtrise (ETAM) avec 78 % d’IC pour 22 % d’ETAM ; mais se distingue aussi par une forte représentation des hommes - 63 % d’hommes contre 37 % de femmes.

Dans le prolongement de l’accord national du 24 avril 2008, du guide pratique paritaire du 13 octobre 2011 et dans le cadre de l’accord du 27 octobre 2014, les partenaires sociaux de la Branche ont affirmé leur volonté de promouvoir l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes basée sur les principes de diversité et d’égalité des chances, une des valeurs essentielle de la Branche.

En effet, même si un certain nombre d’entreprises ont déjà développé une politique visant à garantir l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes et ainsi prévu les mêmes possibilités d’évolution de carrière et des règles identiques en matière d’embauche, de rémunération, de promotion, de formation professionnelles ou de conditions de travail, cette situation n’est pas généralisée à l’ensemble des entreprises de la Branche.

Pour appuyer leur volonté de promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes, les partenaires sociaux ont commandité (conformément à l’accord du 27 octobre 2014) auprès de l’OPIIEC une étude ayant pour objet l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la branche en matière d’emploi et de formation.

Cette étude a pour objectif de :

  • réaliser un état des lieux chiffré permettant de réunir les indicateurs que la Branche a défini en matière d’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes en matière d’emploi et de formation pour suivre l’évolution de la situation ;
  • faire le point sur les pratiques des entreprises sur ces sujets ;
  • relever les freins pouvant subsister dans ce domaine malgré les nombreux engagements pris par les entreprises mais également les moyens, les bonnes pratiques existant dans la Branche ou par ailleurs qui peuvent permettre de les surpasser ;
  • proposer un plan d’action concret permettant aux acteurs de la Branche de poursuivre leurs efforts en faveur de la mixité femmes-hommes dans les emplois et en formation à tous niveaux ;
  • et identifier les aides et outils de l’Etat en matière d’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes sur les sujets de l’emploi et de la formation.

 

Consultez dès maintenant :

→     La synthèse du rapport d’étude

→     Le rapport d’étude final

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies susceptibles d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques de visites.