logo.fafiec

logo-fafiec-phone

Contrat de professionnalisation ou d'apprentissage : quelques pistes pour vous aider à choisir. 

Contrat de professionnalisation

Contrat d’apprentissage

 A noter !

Qui embaucher ?
  • Jeune de 16 à 25 ans
  • Demandeur d'emploi de 26 ans et plus, inscrits à Pôle emploi
  • Bénéficiaire de minimas sociaux (revenu de solidarité active - RSA, allocation de solidarité spécifique - ASS, allocation aux adultes handicapés - AAH)
  • Personne sortant d'un contrat unique d'insertion (CUI)
  • Jeune de 16 à 25 ans
  • Personne de 30 ans au plus qui, après un précédent contrat d'apprentissage, souhaite obtenir une qualification supérieure ou dont le contrat a été rompu pour une cause indépendante de sa volonté (inaptitude médicale...)
  • Personne, quel que soit son âge, reconnue travailleur handicapé ou ayant un projet de création ou de reprise d'entreprise nécessitant l'obtention d'un diplôme détermininé.
  • Jeunes d'au moins 15 ans ayant achevé la classe de 3ème
  • Le contrat de professionnalisation concerne un large public.
  • Les deux contrats sont ouverts aux moins de 25 ans.
Avec quel contrat de travail ?

Au choix :

  • CDD de 6 à 12 mois
  • CDI débutant par une action de professionnalisation de 6 à 12 mois. Durée maximale : jusqu'à 24 mois pour certains publics ou dans le cas prévus par l'accord collectif applicable à l'entreprise.

Au choix :

  • CDD de 1 à 3 ans (sauf exception)
  • CDI débutant par une période d'apprentissage
  • Les 2 contrats peuvent être conclus en CDI.
  • Quand il est à durée déterminée, le contrat d'apprentissage peut atteindre 3 ans, voire plus (4 ans pour un travailleur handicapé).
Quelle qualification préparer ?
  • Tout niveau de diplôme ou titre professionnel enregistré au RNCP
  • Certificat de qualification professionnelle (CQP) ou CQPI (CQP Interbranches)
  • Qualification reconnue par la CCN de la Branche
  • Tout niveau de diplôme ou titre professionnel enregistré au RNCP
  • Tous les niveaux de diplômes ou titres sont accessibles (jusqu'à bac + 5).
  • Le contrat de professionnalisation permet l'accès à une diversité de qualification.
Comment organiser la formation ?
  • Au choix : en organisme de formation ou en interne (sous condition)
  • De 15 % à 25 % de la durée du contrat ou de l'action de professionnalisation des CDI (150 heures minimum). Durée > à 25 % dans certains cas
  • Exercice, dans une ou plusieurs entreprises, d'activités professionnelles en relation avec la qualification visée
  • Tuteur désigné par l'entreprise
  • Formation en CFA (ou section apprentissage)
  • Au moins égale à 400 h en moyenne / an
  • Formation pratique en entreprise
  • Maître d'apprentissage désigné par l'entreprise
  • L'alternance formation pratique / enseignements généraux et professionnels est le dénominateur commun.
  • L'apprentissage est dispensé par des prestataires spécialisés, financés par la taxe d'apprentissage. 
Quel niveau de rémunération ?

Télécharger la grille des salaires minima au 1er janvier 2016 pour le contrat de professionnalisation

  • Minimum prévu par accord de Branche

Voir rubrique Rémunération de l'apprenti

  • Dans la Branche, le montant minimal des rémunérations est adapté par accord collectif.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies susceptibles d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques de visites.